Publié le 27 Sep 2015

Brigade Givati : « Les journalistes de l’AFP sont des provocateurs »

AFP-PROVOC

Des responsables de la Brigade Givati, une unité de l’armée israélienne, ont fustigé samedi le communiqué du porte-parole de Tsahal accusant deux soldats israéliens d’avoir agressé deux journalistes de l’Agence France Presse (AFP) en Judée-Samarie.

« Nous déplorons l’empressement du porte-parole de Tsahal pour condamner nos soldats dans les médias sans prendre la peine d’enquêter sur les provocations des journalistes étrangers », a déclaré un responsable de la Brigade Givati au site israélien Arutz7. « Il est très facile de s’en prendre à nous de Tel-Aviv loin de la réalité du terrain. », a-t-il ajouté.

Un communiqué publié par le porte-parole de Tsahal indique que l’armée a ouvert une enquête sur l’incident.

« D’après l’enquête initiale, il semble que les soldats n’ont pas exécuté les ordres qu’ils avaient reçus et qu’ils ont agi en violation des règlementations, » précise le communiqué.

L’Association de la presse étrangère a indiqué dans un communiqué qu’un cameraman et un photographe de l’AFP ont été harcelés et frappés par des soldats israéliens lors d’une  »agression non provoquée » alors qu’ils couvraient vendredi une manifestation près de Shrem (Naplouse).

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer