Publié le 24 Août 2015

Incendie d’une maison palestinienne : la piste criminelle écartée (police palestinienne)

DOUMA

Un court-circuit est à l’origine de l’incendie lundi matin d’une maison palestinienne du village palestinien de Douma, a annoncé dimanche la police palestinienne.

Le 31 juillet, à l’aube, dans ce même village, deux maisons palestiniennes appartenant à la famille Dawabcheh, ont pris feu. Un bébé de 18 mois a péri le jour même dans l’incendie, son père le lendemain des suites de ses blessures.

Très rapidement, sur les simples allégations des villageois, les responsables palestiniens, israéliens et la presse internationale ont imputé, sans la moindre preuve irréfutable, le double incendie à des villageois juifs de Judée-Samarie.

Plusieurs activistes juifs ont été arrêtés et placés en détention administrative sans aucun lien avec l’incendie à l’origine de la mort des deux Palestiniens. Un mois après le tragique incident, l’enquête piétine.

La presse israélienne évoque un possible règlement de compte inter-palestinien entre deux clans du village de Douma.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer