Publié le 23 Août 2015

Festival Reggae Rototom : Matisyahu gifle les antijuifs et chante « Jérusalem »

MATI-CONCERT

Le chanteur juif américain Matisyahu s’est produit courageusement samedi soir sur scène au Festival Reggae de Rototom, en Espagne, devant un public entièrement acquis à la cause palestinienne.

Devant une marée de drapeaux palestiniens, l’artiste a interprété son titre « Jérusalem ». « Qui que vous soyez et d’où que vous venez, que la musique soit votre drapeau », a lancé Matisyahu sur scène.

« Cette soirée a été difficile mais spéciale. Merci à tous ceux qui ont rendu cela possible. Que la musique soit une bénédiction ! », a-t-il déclaré un peu plus tard sur sa page Facebook.

Le festival de reggae Rototom Sunsplash, qui l’avait exclu précédemment pour son refus de soutenir la cause palestinienne, a présenté mercredi ses excuses au chanteur juif américain et a reprogrammé l’artiste parmi les invités de l’événement culturel.

Scandalisé par l’exclusion de l’artiste juif, le Congrès juif mondial avait demandé aux autorités espagnoles de faire pression pour que la participation du musicien soit maintenue, ou que le financement public soit retiré. L’État d’Israël avait quant à lui dénoncé un relent d’antisémitisme.

L’Espagne, par la voix de son ministère des Affaires étrangères, avait réitéré son rejet des campagnes de boycott à l’encontre d’Israël et réaffirmé son soutien à la solution à deux États.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer