Publié le 18 Août 2015

Contrepartie à Tel-Aviv sur Seine : un douteux orchestre palestinien invité par la Mairie de Paris

"Etudiants" palestiniens de l'université de Birzeit lors d'un rassemblement pro-Hamas. Photo : DR

« Etudiants » palestiniens de l’université de Birzeit lors d’un rassemblement pro-Hamas. Photo : DR

 

Au nom de la « neutralité », et à la suite de Tel-Aviv sur Seine, la Mairie de Paris a annoncé la venue d’un orchestre palestinien dans la capitale.

« A la fin du mois, nous accueillons un orchestre palestinien. Israël, Palestine : Paris continuera à faire pour les deux », s’est réjoui jeudi Patrick Klugman, adjoint à la Mairie de Paris chargé des relations internationales et de la francophonie.

L’Orchestre des Jeunes de Palestine, créé en 2004 par le Conservatoire National de Musique Edward Saïd (Autorité palestinienne), dépend de l’université de Birzeit, plaque tournante du terrorisme à Ramallah selon l’armée israélienne. En 2000, des « étudiants » palestiniens de cette université avaient jeté des pierres sur l’ancien Premier ministre français Lionel Jospin, auteur de propos dénonçant le terrorisme du Hezbollah.

Cette université abrite de nombreux éléments du réseau Dawa. Dawa éduque des milliers d’enfants palestiniens en leur inculquant les valeurs du « martyr » et permet au Hamas de mener des enlèvements et d’autres actes de terreur.

L’Orchestre des Jeunes de Palestine se plaît, selon ses propres termes, à jouer la musique de la « résistance ».

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer