Publié le 24 Juil 2015

Tractations secrètes Israël/Hamas : colère de Mahmoud Abbas

abbas-m_5_0

Le président palestinien Mahmoud Abbas a mis en garde jeudi contre les pourparlers que le Hamas a engagé avec Israël sur une trêve temporaire à Gaza.

Lors d’une réunion de son parti, le Fatah, à Ramallah, M. Abbas a déclaré :  »Cette trêve a pour objectif de dissocier géographiquement la bande de Gaza de l’intégralité des territoires de la patrie palestinienne, » selon l’agence Wafa contrôlée par l’autorité palestinienne.

Au cours de ces dernières semaines, des rapports ont fait état d’efforts déployés au plan international pour aider le Hamas et Israël à parvenir à une trêve de longue durée qui s’appuierait sur la fin du blocus israélien et la construction d’un port à Gaza.

Pendant cette période, le Hamas n’a pas démenti avoir reçu des idées formulées par un troisième médiateur international, qu’il n’a pas nommé. Cependant, les dirigeants du Hamas ont indiqué qu’un tel projet ne pourra jamais être réalisé sans l’assentiment et l’acceptation des factions palestiniennes.

« Nous sommes déterminés à faire échouer ce projet de la même façon qu’auparavant, nous avons fait échouer les projets de conspiration élaborés à l’encontre de notre juste cause, » a dit M. Abbas cité par l’agence Wafa.

Il a ajouté que les Palestiniens créerons leur État « sur l’ensemble des territoires palestiniens occupés depuis 1967 et que Jérusalem sera sa capitale. »

Parallèlement, M. Abbas a vertement critiqué le mouvement Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis juin 2007, l’accusant de refuser d’appliquer tous les accords et ententes conclus visant à mettre un terme à la scission interne de la Palestine.

Abbas a ajouté que l’autorité palestinienne salue les efforts déployés en Europe pour tenter de faire redémarrer le processus de paix au Moyen-Orient, soulignant que les idées formulées par la France pourraient servir de base au lancement des négociations.

Fin juin, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré que son pays avait émis des idées en vue d’une reprise des négociations de paix israélo-palestiniennes interrompues depuis deux ans.

© (RCI) | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer