Publié le 29 Juil 2015

Syrie : Israël a liquidé le terroriste et assassin d’enfant Samir Kuntar

 

KUNTAR

Parmi les cinq terroristes éliminés mercredi matin en Syrie par Israël figure Samir Kuntar, un des plus ignobles terroristes libanais anti-israéliens en activité.

Samir Kuntar a été incarcéré pendant 29 ans par Israël pour meurtres, puis relâché dans le cadre d’un échange de prisonniers avec le Hezbollah en 2008. En 1978, Kuntar a battu à mort une enfant israélienne, notamment en lui fracassant le crâne contre un rocher.

Depuis sa libération des geôles israéliennes, Kuntar dirigeait les comités populaires, une milice de supplétifs à la solde de Bachar al-Assad, en poste dans le Golan.

Un raid aérien israélien a visé mercredi en Syrie un convoi pro-régime syrien, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

L’attaque s’est produite dans la localité de Hadar, à la lisière du Golan. Selon l’ONG, deux membres du Hezbollah et trois membres des Comités populaires pro-régime ont été tués dans leur véhicule par un tir de l’aviation israélienne.

Fin avril, l’aviation israélienne a effectué des raids aériens contre des positions de l’armée syrienne et du Hezbollah, à la frontière syro-libanaise. Les frappes ont visé les brigades 155 et 65, spécialisées dans les armes stratégiques et les missiles balistiques. Le Hezbollah stockerait une partie de ses missiles dans les zones ciblées par les raids israéliens.

Israël a mené, à plusieurs reprises, des raids aériens en Syrie depuis le début de la guerre civile, notamment à proximité de la frontière libanaise, afin de détruire des convois d’armes ou d’éliminer de hauts cadres du Hezbollah ou des forces armées iraniennes.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer