Publié le 19 Juil 2015

Netanyahu va au clash avec Obama : « Rien ne peut compenser l’accord avec l’Iran »

Israel's Prime Minister Netanyahu attends the weekly cabinet meeting in Jerusalem

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exhorté dimanche le Congrès américain à s’opposer à l’accord signé par les États-Unis avec l’Iran sur son programme nucléaire controversé.

« Ce régime a juste reçu un accord de rêve », a affirmé dimanche le dirigeant israélien lors d’un entretien accordé à la chaîne américaine CBS. « Cet accord peut bloquer la possibilité pour l’Iran d’avoir une ou deux bombes dans les années à venir, en partant du principe qu’ils ne trichent pas, mais cela ouvre la voie à beaucoup de bombes dans une décennie. Cet accord met en danger Israël, la région et le monde », a ajouté M. Netanyahu.

Selon le Premier ministre israélien, « rien ne peut compenser l’accord avec l’Iran » alors que l’administration Obama tente de rassurer ses alliés au Moyen-Orient en offrant un rehaussement de l’aide militaire américaine. À cet effet, le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, doit effectuer une visite dans la région.

Le Congrès a 82 jours pour examiner l’accord nucléaire conclu à Vienne entre l’Iran et les grandes puissances. Le président Barack Obama a dore et déjà annoncé qu’il opposerait son véto en cas de refus du Congrès de ratifier l’accord.

« Si le Congrès ne valide pas cet accord, si le Congrès tue cela, alors il n’y aura pas d’inspections, pas de sanctions, nous ne pourrons pas négocier », a dramatisé sur CNN le Secrétaire d’État John Kerry, artisan de l’accord conclu.

Y.T. – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer