Publié le 20 Juil 2015

États-Unis : des néonazis du Ku Klux Klan déchirent et piétinent un drapeau d’Israël

KKK

Des néonazis membres du Ku Klux Klan (KKK) ont déchiré et piétiné un drapeau d’Israël devant le parlement local de Caroline du Sud (sud-est des Etats-Unis).

L’incident, filmé par une équipe du site de web documentaires Vice, s’est déroulé en présence d’un important dispositif de police. « Je suis censé être neutre, mais je sais qu’il y a des millions de gens, terrifiés, qui vont voir le symbole de leur religion piétiné comme ça », explique le journaliste de Vice.

Les membres du KKL manifestaient pour protester contre le retrait du parlement du controversé drapeau confédéré, enlevé après la tuerie de Charleston. Plusieurs drapeaux néonazis et des saluts nazis ont pu être remarqués au cours du rassemblement.

Le drapeau confédéré, hérité des opposants acharnés du président progressiste Abraham Lincoln, l’abolisseur de l’esclavage aux États-Unis, représente pour les suprématistes blancs leur héritage historique et régional, mais pour les Noirs, il symbolise les lois Jim Crow (ségrégationnistes), l’esclavage, le racisme et le Ku Klux Klan.

Ironie de l’histoire, sur un peu moins de 50 000 âmes juives américaines durant la guerre de Sécession, environ 10.000 Juifs ont combattu volontairement dans les rangs confédérés et dès le début des hostilités. Beaucoup d’entre eux se sont illustrés brillamment à l’image de Judah Philip Benjamin, le « cerveau de la Confédération ».

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer