Publié le 25 Juil 2015

Charles Enderlin : « On ne peut pas comparer la situation en Israël avec celle de l’Afrique du Sud »

enderlin

Le controversé correspondant de France 2 à Jérusalem, Charles Enderlin, qui s’apprête à quitter mi-août ses fonctions, a rejeté les accusations d’apartheid en Israël tout en maintenant ses critiques contre la politique israélienne.

« On ne peut pas comparer la situation avec celle de l’Afrique du Sud », a déclaré M. Enderlin dans un entretien accordé au JDD. « Parce que cela impliquerait qu’il y ait des lois raciales. Vis à vis des Palestiniens, c’est une situation d’occupation. », a-t-il souligné.

« Il est parfaitement légitime de manifester pour les Palestiniens, durant et après la dernière guerre à Gaza. Mais je ne vois pas beaucoup de manifestations pour les chrétiens massacrés par Daesh ou réduits en esclavage par dizaines de milliers en Syrie et en Irak. Sans parler des milliers de Palestiniens qui sont morts dans le camp de réfugiés de Yarmouk en Syrie, pris pour cible par Daesh ou les forces gouvernementales. », a déploré le journaliste, interrogé sur l’absence de mobilisation en France et dans le monde des pro-palestiniens pour les Palestiniens de Yarmouk.

Concernant le reportage controversé sur la prétendue mort du jeune palestinien Mohamed Al Dura, imputée d’office à Israël par Charles Enderlin, ce dernier ne regrette absolument rien. « Si on commence à réfléchir, à chaque reportage, aux gens qu’on va mécontenter, on ne fait plus de journalisme. », a-t-il tenté d’expliquer alors que son reportage a servi de justification à la décapitation du journaliste américain Daniel Pearl et aux meurtres antijuifs de Mohamed Merah, pour « venger les enfants palestiniens ».

Selon le correspondant de France 2, la solution à deux États pour deux peuples n’existe plus. « Il n’y aura pas deux Etats. Ce n’est pas du pessimisme, mais juste la réalité. Les 400.000 colons israéliens ne seront pas évacués de Cisjordanie. Les Israéliens ne sont pas prêts à renoncer à Jérusalem-Est et au Mont du Temple (Esplanade des Mosquées pour les musulmans) et la direction palestinienne non plus. », a-t-il affirmé, ajoutant toutefois qu’au regard de la situation au Moyen-Orient, « jamais la position d’Israël n’a été aussi bonne qu’aujourd’hui ».

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer