Publié le 24 Juin 2015

MasterChef Israël | La mère de Mohamed Zoabi : “Je suis Musulmane et fière d’être sioniste !”

SARA-ZOABI

La mère de Mohamed Zoabi, un jeune Arabe israélien connu sur les réseaux sociaux pour ses prises de positions pro-israéliennes et neveu de la controversée députée arabe anti-israélienne Hanin Zoabi, candidate à la version israélienne de MasterChef a clamé son amour d’Israël et sa fierté d’être sioniste.

“Mon nom est Sara Zoabi, je suis arabe israélienne, musulmane et fière d’être sioniste”, a-t-elle clamé lors de sa présentation au jury. “Je suis fière d’être sioniste car je crois dans le droit du peuple juif d’avoir son propre pays, Israël.”

“Je sais que certains vont dire que j’ai perdu la tête. Je tiens à dire à tous les Arabes d’Israël : Réveillez-vous ! Nous vivons ici dans un paradis comparé à la situation des Arabes dans la région. Je n’ai pas d’autre pays, pas d’autre drapeau que celui d’Israël”, a-t-elle ajouté.

“Ce que je fais ici en Israël je ne pourrai pas le faire dans un autre pays. Si demain on dit aux Arabes israéliens d’aller vivre au-delà de la ligne verte, chez les Palestiniens, pas un 1% d’entre eux mais 100%, vous diront qu’ils ne sont pas d’accord”, a-t-elle pousruivi.

“Je suis la mère de Mohamed Zoabi. Je sais que ce que je dis va me causer des ennuis comme à mon fils qui a été menacé de mort”, a conclu Sara Zoabi.

En juin 2014, Mohamed Zoabi avait été mis à l’abri et sous protection judiciaire après des menaces de mort de son entourage familial pour avoir dénoncé dans une vidéo l’enlèvement des trois jeunes adolescents israéliens.

F.A. – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer