Publié le 4 Juin 2015

CRIF : « Orange est présent dans de nombreux pays qui n’ont aucun respect pour les droits de l’homme »

LESERMENT

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a dénoncé jeudi les propos du président d’Orange remettant en cause les relations avec son partenaire israélien Partner.

« Si l’intention d’Orange de se retirer de son partenariat ​avec la société israélienne Partner est confirmée, cela signifierait que cette société se soumet aux demandes de Boycott. », déplore le CRIF dans un communiqué et qui demande à M. Stéphane Richard, le PDG d’Orange, de clarifier ses propos.

« Ce serait contraire à la loi française qui interdit le boycott, contraire à la liberté du commerce international, contraire à la politique du gouvernement français qui se veut l’ami de toutes les parties au conflit israélo-palestinien y compris Israël, contraire à la morale et l’éthique alors que la société Orange exerce son activité dans de nombreux pays qui n’ont aucun respect pour les droits de l’homme à la différence d’Israël, rare démocratie entre la Méditerranée et le Japon. », souligne l’organe politique de la communauté juive, qui rappelle que l’État français est actionnaire à 25 % d’Orange.

Israël a annoncé mercredi que l’ambassadeur d’Israël en France, M. Yossi Gal, a demandé à l’Elysée, au Quai d’Orsay et au ministère de l’Economie de sommer l’opérateur français pour qu’il présente ses excuses.

Fin juin, au mépris de ses propres décisions de justice, la France a déconseillé à ses entreprises toute activité économique et financière avec des entreprises ou des implantations israéliennes de Judée-Samarie, en raison du caractère illégale des « colonies ».

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer