Publié le 18 Juin 2015

Chine : Pékin en guerre contre le ramadan dans le Xinjiang

OUIGHOURS

Officiellement pour lutter contre l’islamisme radical, les autorités chinoises ont drastiquement restreint les possibilités d’observer le jeûne du ramadan dans la région du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine.

Les autorités chinoises ont interdit aux fonctionnaires, aux enseignants et aux étudiants ouïghours de pratiquer leurs rites religieux. À savoir se rendre dans les lieux sacrés (l’accès aux mosquées a été réduit) ou observer le jeûne durant la journée, l’un des cinq piliers de l’islam. Divers sites gouvernementaux relaient en effet des instructions à suivre dans cette zone autonome proche du Kazakhstan.

Les Ouïghours, l’ethnie musulmane majoritaire dans la région – quelques 9 millions d’âmes sur un total de 22 millions d’habitants -, sont suspectés par les autorités locales de terrorisme. Depuis les années 2000, des attentats ensanglantent cette région et la frange radicale de ces musulmans turcophones, hostiles à la tutelle de Pékin, serait, selon la Chine, à l’origine de ces attaques.

F.A. – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer