Publié le 15 Avr 2015

Nucléaire iranien : « Le Congrès américain n’a pas son mot à dire » (Rohani)

ROHANI-CONGRES

Le président iranien Hassan Rouhani a déclaré mercredi que le partenaire de négociation de l’Iran dans les pourparlers sur le dossier nucléaire n’est pas le Congrès américain, qui n’a pas son mot à dire sur l’accord nucléaire potentiel.

Les partenaires de négociation de l’Iran dans les discussions sur le nucléaire sont les puissances mondiales, pas le Sénat ni la Chambre des représentants des Etats-Unis, a affirmé M. Rouhani, cité par Press TV.

M. Rouhani a par ailleurs déclaré qu’il n’y aura pas d’accord si les sanctions contre l’Iran ne sont pas supprimées.

« La fin des négociations et le temps de signer un accord final devrait être le moment de déclarer la fin des sanctions cruelles imposées sur l’Iran », a-t-il dit.

Selon le président iranien, lors des prochains pourparlers nucléaires, les sanctions seront le thème principal.

Les négociations entre l’Iran et le groupe P5+1 (Etats-Unis, Russie, Grande-Breagne, France, Chine et Allemagne) devraient reprendre prochainement afin de conclure un accord final, après la signature d’un pacte-cadre au début du mois.

© (RCI) | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer