Publié le 7 Avr 2015

Maroc : « Les livres du salon international ne sont pas antisémites mais anti-Israël » (officiel)

SIEL

Le Maroc a rejeté les attaques du Centre Simon Wiesenthal (CSW) contre le salon international de l’édition et du livre (SIEL) organisé à Casablanca, accusé d’inciter à la haine des Juifs.

Dans une réponse adressée au SWC, le ministre marocain de la Culture, Amine Sbihi, a répondu que les livres qui étaient exposés lors de ce salon international du livre « ne sont pas antisémites mais anti-Israël ».

Début avril, le SWC avait adressé au ministre marocain de la culture un courrier dans lequel il s’insurge contre la promesse non tenue par les autorités marocaines d’interdire les livres « antisémites » lors du SIEL, présenté comme le salon du livre le plus important dans le monde arabe.

« Nous ne parvenons pas à voir comment Les protocoles des sages de Sion, Le Juif international d’Henry Ford ou Mein Kampf d’Hitler, publiés au début du XXe siècle, pourraient être anti-Israël [alors qu’Israël n’a restauré sa souveraineté qu’en 1947] », s’est indigné le SWC.

« Apparemment, ces livres n’offensent pas les valeurs musulmanes, la monarchie marocaine ou la Constitution » a ajouté l’organisation juive américaine, faisant valoir que « ces mêmes institutions sont, en fait, aussi ciblées par les mêmes islamistes qui menacent les Juifs au Maroc et au-delà. »

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer