Publié le 6 Avr 2015

Lutte anti-djihad : comme Israël, le Kenya va se doter d’un mur de sécurité

KENYA-MUR

Le ministre de l’Intérieur kényan, Joseph Nkaissery, a annoncé la construction prochaine d’un mur de sécurité entre son pays et la Somalie pour endiguer les attaques des shebabs sur le sol kényan, après le massacre de 150 étudiants chrétiens.

Le groupe des shebab affilié à Al-Qaïda a menacé le Kenya de nouvelles attaques. Selon les shebab, le Kenya n’a tiré aucune leçon des attaques de Westgate, Mepeketoni, Gamba et Mandera revendiquées par le groupe.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a adressé dimanche ses condoléances au peuple kényan, « au nom de tous les citoyens d’Israël », et a proposé au président kényan, Uhuru Kenyatta, l’aide d’Israël pour lutter contre les attaques terroristes.

Suite à une vague d’attentats sanglants des organisations terroristes palestiniennes, Israël a édifié en 2002 un mur de sécurité long de 730 km, encerclant la Judée-Samarie d’où partaient 90% des attaques terroristes. Critiqué par la communauté internationale, le mur de sécurité israélien a empêché depuis 98% des attaques terroristes.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer