Publié le 26 Avr 2015

Journée nationale de la déportation : Hollande, premier président français à se recueillir devant la chambre à gaz de Struthof

HOLLANDE

Le président François Hollande s’est recueilli dimanche, pour la première fois de la part d’un dirigeant français, devant la chambre à gaz du camp de concentration de Struthof (Bas-Rhin), le seul camp de concentration installé par les nazis sur le territoire français.

«La connaissance de l’Histoire ne nous préserve pas du pire, le pire peut toujours se produire et c’est en le connaissant que nous pouvons le prévenir», a déclaré le président de la République, accompagné des présidents du Conseil et du Parlement européen, Donald Tusk et Martin Schulz.

«Ici se trouve, la seule chambre à gaz, le seul camp de concentration qui a été installé sur le sol de France (…) Ce qui s’est passé ici est un crime atroce qui s’est produit en Europe et qui a été le fait d’Européens», a-t-il rappelé.

Un travail récent a permis d’identifier les 86 Juifs déportés d’Auschwitz et tués dans la chambre à gaz. Leurs corps furent entreposés à l’université de Strasbourg, devenue dans l’Alsace annexée l’université du Reich.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer