Publié le 29 Avr 2015

Gaza : Deif, l’ennemi public n°1 d’Israël toujours en vie (renseignements israéliens)

1908058_10152758688830572_6620046579290250417_n

Le terroriste palestinien le plus recherché d’Israël, Mohamed Deif, n’est pas mort lors de la tentative d’élimination par Israël durant l’opération Bordure protectrice de l’été 2014, estiment des responsables sécuritaires israéliens.

Selon les renseignements israéliens, s’appuyant sur des sources palestiniennes sûres, l’ennemi public n°1 de l’État juif tenterait actuellement de convaincre l’Iran d’apporter une aide militaire et financière plus importante au Hamas malgré son refus de soutenir l’axe Iran-Hezbollah en Syrie.

Mohamed Deïf avait fait reparler de lui fin juillet, lors de la diffusion par l’organisation terroriste islamiste du Hamas d’une vidéo de l’attaque meurtrière du fortin militaire de Nahal Oz, près de Gaza, qui a coûté la vie à cinq jeunes soldats israéliens, dans laquelle le chef terroriste se vantait du succès de l’attaque.

Vivant dans la plus absolue clandestinité, au point que les services spéciaux israéliens le surnomment le « fantôme », Deif est personnellement responsable de la mort de dizaines de civils israéliens dans des attentats-suicides depuis 1996. Il a pris la relève de Yahia Ayache, dit « l’ingénieur », après son élimination par Israël en 1995.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer