Publié le 10 Avr 2015

Ban Ki-moon : « Yarmouk commence à ressembler à un camp de la mort »

YARMUK

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé jeudi à éviter un « massacre » dans le camp palestinien de Yarmouk près de Damas, où la population civile est prise en étau entre l’armée syrienne et les djihadistes du groupe Etat islamique (EI).

« Yarmouk commence à ressembler à un camp de la mort », a dénoncé le dirigeant onusien en évoquant le « dernier cercle de l’enfer ». « Nous ne pouvons pas rester inactifs et laisser se dérouler un massacre. Ce qui se passe est inacceptable », a-t-il martelé, en soulignant que les habitants du camp, « dont 3500 enfants, sont transformés en boucliers humains ». « Il est temps de mener une action concertée pour sauver des vies », a déclaré Ban Ki-moon.

Le camp de Yarmouk a été le théâtre de violents affrontements la semaine dernière, lorsque des militants de l’EI ont envahi ce vaste quartier avec le soutien de représentants du front Al-Nosra lié à Al-Qaïda.

Les combats ont opposé ces groupes extrémistes à l’Aknaf Beit al-Maqdes, un groupe de terroristes palestiniens qui s’est associé à la rébellion syrienne en lutte contre le régime et qui avait pris le contrôle du camp depuis plus de deux ans.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer