Publié le 3 Mar 2015

Netanyahu au Congrès : “Le peuple juif peut se défendre tout seul!”

Israel's Prime Minister Benjamin Netanyahu makes a point as he addresses a joint meeting of Congress in Washington

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a mis en garde mardi la communauté internationale sur un risque sans précédent de prolifération nucléaire au Proche et au Moyen-Orient en cas d’accession de l’Iran à l’arme atomique.

“L’accord censé empêcher une prolifération entraînera au contraire une course aux armes nucléaires dans la région la plus dangereuse du monde”, a affirmé le dirigeant israélien lors d’un discours devant le Congrès américain.

“Mes amis, pendant plus d’un an on nous a dit qu’aucun accord était préférable à un mauvais accord. Cet accord mène à un cauchemar nucléaire ! C’est un mauvais accord, le monde se portera mieux sans lui”, a-t-il ajouté.

“Le programme nucléaire iranien menace la paix du monde. L’Iran attaque les États-Unis et leurs alliés et domine 4 capitales : Bagdad, Sanaa, Damas et Beyrouth”, a dénoncé M. Netanyahu.

Sans faire directement référence à la Shoah, le Premier ministre israélien a assuré que “l’époque de la passivité des Juifs est révolue”. “Le peuple juif ne restera pas passif face aux menaces, le peuple juif peut se défendre tout seul.”, a-t-il lancé devant une assistance toute acquise à sa cause.

Au moment même de la prise de parole du dirigeant israélien, le chef de la diplomatie européenne, Mme Federica Mogherini, a critiqué sans le citer le discours de M. Netanyahu. “Répandre l’inquiétude n’aide pas dans cette étape”, a-t-elle déclaré.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer