Publié le 17 Mar 2015

Espagne : des restes de l’auteur de Don Quichotte, Cervantès, retrouvés

CERVANTES

Des restes de l’auteur espagnol de Don Quichotte, Miguel de Cervantès, ont été découverts dans la crypte de l’actuelle église des Trinitaires, au centre de Madrid, révèle mercredi El Pais.

Selon le quotidien espagnol, bien que les restes n’aient pas été analysés encore à ce stade de manière « génétique », l’équipe de scientifiques en charge des recherches estime qu’il est « possible » de considérer que parmi les fragments, certains soient ceux du célèbre auteur.

« Nous sommes convaincus que nous avons entre ces fragments quelque chose de Cervantès », a déclaré le docteur Etxeberria, directeur de l’équipe scientifique chargée des recherches.

MIGUEL

Enfouis pendant près de quatre siècles sous la crypte, oubliés de tous, les restes, une plaque de bois avec des initiales MC (Miguel de Cervantès ?) en bronze incrustées, une mâchoire, plusieurs os de bras et de hanches, ont été détectés au printemps dernier après de méticuleuses analyses au radar du sol de l’église, de ses murs et de sa crypte.

Miguel de Cervantes Saavedra (1547-1616), avait des ancêtres juifs convertis au christianisme dans les deux branches de sa famille.

Pour certains historiens et romanciers juifs, Don Quichotte serait le roman d’un juif masqué. On retrouve dans les mésaventures de Don Quichotte chevalier errant, la métaphore ou le destin des Juifs.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer