Publié le 17 Mar 2015

Élections ISR 2015 : dans une région à feu et à sang, la seule véritable démocratie vote !

ISRELEC

Talon d’Achille pour certains, la démocratie israélienne est mardi sur le pied de guerre pour élire ses 120 députés, reconduire Benjamin Netanyahu au poste de Premier ministre ou nommer un nouveau leader de l’État juif.

Depuis ce matin, 25 listes se disputent les voix de 5,88 millions d’électeurs dans 10.372 bureaux de vote. Selon les sondages, 11 d’entre elles devraient être représentées à la Knesset, le parlement israélien, le poumon de la démocratie israélienne.

Pour la première fois de l’histoire d’Israël, une liste de partis arabes israéliens unifiés s’est lancée dans l’aventure des législatives israéliennes, avec pour espoir affiché de jouer un rôle dans l’amélioration des droits des Arabes israéliens.

Principal adversaire de Benjamin Netanyahu, Isaac Herzog, 54 ans, fils de l’ancien président Haïm Herzog, avocat de profession, plusieurs fois ministre et député depuis 2003, le chef du parti travailliste, entend placer le social au cœur de sa mandature là ou M. Netanyahu axe sur la sécurité d’Israël.

Crédité d’une légère avance de 4 sièges dans les sondages, M. Herzog n’est pas assuré pourtant d’être le mieux placé pour former le futur gouvernement. M. Netanyahu, en raison des unions possibles et de son expérience politique, est le plus apte à former une coalition.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer