Publié le 3 Fév 2015

Nazislamisme : comme les Nazis, l’État islamique se livre à des autodafés

EI-NAZI

Le groupe terroriste djihadiste État islamique a détruit courant janvier des milliers de livres, dont des manuscrits datant de plus de 5000 ans, selon des témoignages recueillis par l’agence Associated Press et la chaîne saoudienne Al-Arab TV.

Selon un professeur d’histoire de l’université de Mossoul, en Irak, les djihadistes ont commencé à détruire les livres de plusieurs bibliothèques de la ville le mois dernier. Ils s’en sont pris en particulier à la bibliothèque du musée de Mossoul, où sont conservées des œuvres datant de 5 000 ans avant Jésus Christ. Seuls les livres sur l’islam auraient été épargnés.

Le 10 mai 1933, Hitler avait organisé à Berlin et dans 21 autres villes allemandes, des autodafés où des dizaines de milliers de livres, essentiellement d’auteurs juifs, ont été publiquement jetés au bûcher par des étudiants, des enseignants et des membres des instances du parti nazi.

Le groupe Etat islamique, versets du Coran à l’appui, a dynamité de nombreux sites antiques juifs ou les a transformés en mosquée. Fin juillet, des djihadistes ont détruit les tombeaux des Prophètes Jonas et Daniel. Les deux sanctuaires ont été « réduits en poussière » selon des ONG présentes sur place.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer