Publié le 9 Fév 2015

Hyper Cacher de Vincennes : un drapeau d’Israël brûlé devant l’épicerie

HYP-CASH-DRAP

Un individu de 38 ans a été arrêté et placé en garde à vue lundi après avoir mis le feu à un drapeau d’Israël devant l’ Hyper Cacher de Vincennes quatre Français de confession juive ont été abattus début janvier par un djihadiste français.

Fin janvier déjà, un groupe de jeunes nazislamistes s’était pris en photo devant les lieux du massacre. Sur les photos, publiées sur Facebook, les jeunes, tout sourire, font des doigts du milieu. Sur une des photos, les auteurs de la profanation, se sont identifiés à Dieudonné, Ben Laden ou Merah. En légende, on peut lire « Hyper Cacher on a constaté les dégâts – #NiqueLaMèreACharlie – #RaffaleDeBalleDansLeurMère – #ACetteHeureCi#YSublitLeChatimentDeLaTombe ».

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a demandé aux parquets de faire preuve de « réactivité » et de « fermeté » envers les auteurs d’ « apologie du terrorisme » ou de « propos et agissements racistes ou antisémites ».

Depuis les attaques islamistes, une cinquantaine de personnes ont été condamnées pour apologie publique du terrorisme.

L’apologie publique du terrorisme est devenue depuis novembre une infraction pénale, passible de 7 ans de prison ferme et susceptible de faire l’objet d’une comparution immédiate.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo (d’illustration) : Le Monde Juif .info

 

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer