Publié le 16 Fév 2015

Enterrement de Roger Hanin à Alger : flot de commentaires antijuifs d’internautes algériens

HANIN-ALGERIE

L’inhumation vendredi à Alger, en Algérie, de l’acteur français Roger Hanin, a suscité un flot de commentaires antijuifs d’internautes algériens, rapporte le site Algérie-Focus.

« Un Yahoudi (juif) n’a pas sa place en Algérie », « nous enterrons un sioniste en plein cœur d’Alger », « Houari Boumédiène se retourne dans sa tombe », « Un juif français enterré avec les honneurs chez nous ! », « Les colons sont de retour en Algérie et Israël se frotte les mains », pouvait-on lire en commentaires sur de nombreux sites algériens.

Face à ces propos antisémites, le site Algérie-Focus conseille aux internautes antijuifs de « fermer leurs gueules ».

L’acteur français Roger Hanin, le mythique inspecteur Navarro au petit écran, a rendu son dernier souffle mercredi matin à l’hôpital George-Pompidou, à l’âge de 89 ans.

Victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2009, Roger Hanin accumulait les soucis de santé et se faisait de plus en plus rare sur les écrans, comme sur les tapis rouges.

Icône du cinéma français des années 1980, on se souviendra de ses rôles phares dans Le Grand Pardon ou Le Coup de sirocco.

Né au sein d’une famille juive modeste dans la basse casbah d’Alger en Algérie, Navarro était petit-fils de rabbin.

« Mon vrai nom, c’est Lévy. Mon père s’appelle Joseph Lévy. Ma mère Victorine Hanin. À l’origine, c’était Ben Hanine. C’est une fille Azoulay. Je suis 100 % kasher sur le plan génétique. Je suis fils de communiste et petit-fils de rabbin. Je me sens très juif. « , avait-il revendiqué au cours d’une interview.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer