Transalion agence immobiliere
Publié le 18 Jan 2015

Michel Onfray : “Il y a une tradition à gauche islamophile par antisémitisme !”

ONFRAY

Le philosophe français Michel Onfray a accusé samedi soir la Gauche d’avoir une tradition islamophile par antisémitisme.

“Je voudrais qu’à gauche on arrête cette position islamophile extrêmement iréniste qui suppose, d’une certaine manière, un antisémitisme forcené”, a dénoncé le philosophe invité de l’émission On n’est pas couché. “Parce qu’il y a toujours du côté du Juif, d’Israël, l’argent ! Il y a une tradition à gauche islamophile par antisémitisme”, a-t-il poursuivi.

“Il y a dans l’histoire de la Gauche, depuis la création d’Israël, une complaisance avec ceux qui veulent en finir avec Israël.”, a-t-il par ailleurs fustigé, appelant la France à ne plus avoir “une politique arabe anti-israélienne”.

Toujours selon le philosophe, l’Islam est un sujet sur lequel on ne peut pas s’exprimer en France sans être taxé d’islamophobe.

“L’Islam, c’est un sujet sur lequel on ne peut pas s’exprimer. C’est-à-dire il faut être soit complètement d’accord, et là on est dans le politiquement correct et il n’y a pas de problème. Soit on interroge sur le Coran et c’est être islamophobe”, a-t-il dénoncé.

“Entendons-nous bien, je parle de l’Islam pas des Musulmans. Il y a un texte [le Coran], il y a un corpus, des sourates qui sont misogynes, phallocrates, antisémites et homophobes.”, a poursuivi le penseur français avant d’être interrompu par la journaliste Léa Salamé, accusant la Bible et le Talmud d’être des textes tout aussi violents dictés par des “interprétations”.

“Non, le Coran n’est pas de l’interprétation. Quand on vous dit d’égorger des infidèles, comment voulez-vous interpréter ‘égorgez les infidèles’ ? Quand on vous parle d’un homosexuel qu’il est l’abomination, comment voulez-vous interpréter ‘l’abomination’ ? Quand on vous explique que quand on voit un Juif, il faut l’égorger, comment voulez-vous expliquer ça ?”, lui a répondu M. Onfray, ajoutant que “peu de Musulman connaissent véritablement le Coran”.

Le penseur s’est également élevé pour dénoncer l’imposture morale des Musulmans de France qui s’estiment être les premières victimes des récentes attaques islamistes à Paris. “Les premières victimes, ce sont les victimes [Charlie Hebdo, les policiers et les Juifs]”, a-t-il fustigé.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Transalion agence immobiliere