Publié le 19 Jan 2015

Charlie Hebdo | Gaza : « Français, dégagez de Gaza ou nous vous égorgerons ! »

EGORGEMENT

Plusieurs centaines de nazislamistes gazaouis ont défilé lundi matin à Gaza devant le centre culturel français, brûlant le drapeau français et menaçant de s’en prendre aux ressortissants français de l’enclave palestinienne, en représailles la publication par Charlie Hebdo d’une nouvelle caricature du prophète Mahomet.

« Français, dégagez de Gaza ou nous vous égorgerons », ont-ils menacé en brandissant des drapeaux de l’État islamique et d’Al Qaïda.

Le centre culturel français de Gaza a été la cible d’une attaque nazislamiste dans la nuit de vendredi à samedi. Des menaces ont été proférées à l’encontre des journalistes du journal satirique français Charlie Hebdo.

« Vous irez en enfer, journalistes français », pouvait-on lire samedi matin sur le mur du centre culturel français, fermé après avoir été visé par deux explosions revendiquées par des islamistes.

Plusieurs milliers de palestiniens, membres du Hamas et des Brigades Al Aqsa pour la plupart, ont menacé vendredi la France après la prière du vendredi à la mosquée Al-Aqsa, à Jérusalem, pour protester contre la nouvelle caricature de Mahomet publiée par le journal satirique français Charlie Hebdo.

« Nous nous vengerons Inchallah ! », « Français, bande de lâches », ont-ils scandé, brandissant des drapeaux du Hamas et pour certains, celui de l’État islamique.

Le Grand mufti de Jérusalem, fer de lance de la haine antijuive prônée par l’Autorité palestinienne, a dénoncé mercredi comme une « insulte » aux Musulmans la une de Charlie Hebdo caricaturant le prophète Mahomet.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer