Publié le 5 Jan 2015

Abbas : « Nous continuerons d’aller au Conseil de sécurité jusqu’à ce que le monde reconnaisse nos droits ! »

abbas_mahmoud_pr

Le président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé dimanche qu’il avait l’intention de soumettre de nouveau un projet de résolution au Conseil de sécurité des Nations unies pour planifier une fin de « l’occupation » israélienne d’ici 2017.

M. Abbas a déclaré lors d’un rassemblement de soutien, tenu à Ramallah, qu’il avait repris contact avec les pays arabes, surtout la Jordanie, pour soumettre de nouveau un projet de résolution appelant également à la création d’un Etat palestinien.

La semaine dernière, les Palestiniens n’ont pas réussi à obtenir le soutien minimum de neuf Etats membres du Conseil de sécurité de l’ONU nécessaire à l’approbation de ce projet soumis par la Jordanie et soutenu par le monde arabe.

« Nous avons contacté les pays arabes et la Jordanie soumettra de nouveau le projet de résolution, et peut-être que nous soumettrons à nouveau le projet de résolution cette semaine », a déclaré M. Abbas. « Nous continuerons d’aller au Conseil de sécurité jusqu’à ce que le monde reconnaisse nos droits. »

La résolution appelle à l’établissement d’un calendrier pour le retrait israélien sur les « territoires palestiniens occupés » depuis 1967 et à organiser des pourparlers pour parvenir à un accord sur la création d’un Etat palestinien.

« Les Palestiniens n’ont pas échoué, c’est le Conseil de sécurité qui nous a fait faux bond, donc nous avons décidé d’aller rejoindre tous les (…) organismes internationaux, principalement la Cour pénale internationale », a souligné M. Abbas.

© (RCI) | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer