Publié le 30 Nov 2014

ONU/État palestinien : Israël non assuré du véto américain au Conseil de sécurité

OBAMA

Israël n’est pas assuré du soutien des États-Unis au Conseil de sécurité contre les initiatives diplomatiques de l’Autorité palestinienne, a mis en garde samedi le ministre israélien des Finances, Yaïr Lapid.

« Nos relations avec les Etats-Unis sont au bord du gouffre. Personne ne sait ce qu’ils feront quand Abu Mazen [Président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas] ira au Conseil de sécurité. Leur droit de veto n’est pas assuré comme auparavant », s’est alarmé le ministre et chef du parti Yesh Atid, lors d’un rassemblement à Tel-Aviv.

La Ligue arabe a annoncé samedi qu’elle présentera d’ici quelques jours au Conseil de sécurité un projet de résolution fixant un calendrier pour la création d’un Etat palestinien pour qu’il soit soumis à un vote. « Il n’y a plus de partenaire pour nous en Israël. Il n’y a plus rien d’autre à faire pour nous que d’internationaliser la question. », a déclaré M. Abbas.

Les relations israélo-américaines se sont nettement détériorées depuis le second mandat de l’administration Obama. Malgré plusieurs tentatives du Secrétaire d’État John Kerry, les négociations entre Israéliens et Palestiniens sont au point mort depuis fin avril.

Fin octobre, M. Kerry avait été contraint de présenter ses excuses au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu après les attaques violentes d’un haut responsable de l’administration Obama qui a affirmé que le dirigeant israélien est une « poule mouillée ».

Lors de la dernière visite officielle aux États-Unis du ministre israélien de la Défense, Moshé Yaalon, l’administration Obama a empêché ce dernier de rencontrer de hauts responsables politiques américains.

En janvier dernier, le ministre avait vivement critiqué l’approche diplomatique et sécuritaire du Secrétaire d’État américain John Kerry pour son plan de paix.

« Le secrétaire d’État John Kerry est animé par une obsession incompréhensible et une sorte de messianisme », avait affirmé l’ancien chef d’état-major de l’armée israélienne. « La seule chose qui puisse sauver Israël serait que John Kerry reçoive le Prix Nobel et nous laisse tranquilles », avait-il ajouté.

Le ministre de la Défense avait particulièrement concentré ses critiques contre les propositions sécuritaires américaines. « Le plan américain de sécurité qui nous a été présenté ne vaut pas le papier sur lequel il a été écrit. Il n’assure ni la sécurité ni la paix », avait-il accusé.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer