Transalion agence immobiliere
Publié le 2 Nov 2014

Mont du Temple : menacé de mort, le député Feiglin défie Netanyahu et les antijuifs

Moshe Feiglin

Le député Likud Moshé Feiglin, farouche partisan du droit des Juifs à prier sur le Mont du Temple à Jérusalem, le lieu le plus sacré du judaïsme, a de nouveau défié les antijuifs en se rendant sur l’esplanade du Mont du Temple.

Auteur d’un projet de loi pour le droit aux Juifs de prier sur le Mont du Temple, le député Moshé Feiglin avait annoncé la veille son intention de se rendre sur le site. L’élu a été accueilli sur l’esplanade par les cris de protestation des musulmans antijuifs présents, scandant “Allah Akbar” (“Dieu est grand”).

Menacé de mort, le sulfureux politicien fait l’objet depuis jeudi d’une surveillance accrue. Le président de la Knesset, Yuli Edelstein, a chargé le chef de la sécurité de la Knesset, Yosef Griff, d’assigner un garde du corps à M. Feiglin.

Samedi, très irrité contre les initiatives du député Likud, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a appelé les députés à faire preuve de “retenue” à propos de la question du Mont du Temple.

Fait rarissime, le Mont du Temple a été complétement fermé jeudi à tous les fidèles à la suite de la tentative d’assassinat du rabbin Yehuda Glick, membre éminent du Mouvement pour le Mont du Temple. Les autorités israéliennes ont levé dimanche l’interdiction. Toutefois, les fidèles Juifs ne sont toujours pas autorisés à prier sur l’esplanade.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer