Publié le 10 Oct 2014

Liban | FINUL : “Israël n’a pas utilisé de bombes à sous-munitions”

FINUL

La Force intérimaire des Nations Unies au Liban a démenti jeudi avoir accusé Israël d’utiliser des bombes à sous-munitions lors de ses représailles mardi à l’attaque du Hezbollah à la frontière qui a blessé deux soldats israéliens.

Les forces israéliennes ont tiré des obus d’artillerie sur des positions du Hezbollah au Liban après que l’organisation terroriste chiite libanaise ait fait exploser des mines sur une patrouille israélienne du côté israélien de la frontière, blessant un officier et un soldat du génie.

Le journal libanais The Daily Star a affirmé que des observateurs de la FINUL et de l’armée libanaise ont trouvé des preuves de bombes à sous-munitions, illégales au regard du droit international, utilisées dans les tirs israéliens. “Israël n’a pas utilisé de bombes à sous-munitions”, a démenti catégoriquement un porte-parole de la FINUL.

Alors que le Liban traverse une grave crise politique interne, les critiques à l’encontre du Hezbollah fusent au Liban après l’attaque anti-israélienne. L’ancien Premier ministre libanais Saïd al-Hariri a déclaré aux journalistes libanais que “le Hezbollah fait glisser le Liban dans l’inconnu, et que ses actions pourraient avoir des conséquences désastreuses pour le pays ».

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer