Publié le 26 Oct 2014

Israël | One-woman show : Inch Alyah, le parti d’en rire

Une nouvelle boite de production vient de se créer à Tel Aviv, en Israël et j’aime ça ! Son nom : Toc Toc Production, comme un : «  je frappe à la porte de ta maison pour, non pas y entrer mais t’en faire sortir, allez, viens voir le spectacle ! » Il est vrai qu’au début, je pensais plus aux coups de bâton au lever du rideau d’un théâtre, mais il manque un toc, ou tout simplement serait-ce le toc de cette nouvelle équipe ? Impossible de le savoir actuellement, humbles ou superstitieux, ou les deux à la fois, ses créateurs n’ont pas voulu pour l’instant qu’on parle d’eux, me répondant : « l’important dans notre boite de production, ce n’est pas nous, mais uniquement les spectacles et artistes que nous produisons ».

MERGUI

Et pour son premier spectacle, Toc Toc Production a choisi de nous présenter un One Woman Show « Inch Alyah », un titre prometteur en sourires et rires pour le spectacle lui-même. S’il est vrai que parler d’un spectacle sans l’avoir vu est difficile pour l’encenser ou le critiquer ou même y inviter ses amis, on peut toutefois en raconter l’histoire, donner l’envie ou pas de s’y rendre. Perso, le thème ; l’Alyah, racontée, jouée avec humour et dérision, par une nana qui semble des plus toniques, au parcours étonnant de Paris à Tel-Aviv me fait envie et j’irais.

Mais qui est «  cette nana-là ? » 

Son nom : Judith Mergui. Age : je ne sais pas, mais franchement, peu importe ! Ce que je sais : en 2007, son diplôme des cours Florent en poche, Judith quitte Paris et fait son Alyah. Un but bien précis lui trotte dans la tête : devenir comédienne en Israël. Ne pas parler un mot d’hébreu n’est, selon elle, pas un obstacle. Téméraire ? Inconsciente ? Et pourtant, après un oulpan (cours d’hébreu) de cinq mois, elle présente les concours des trois grandes écoles d’art dramatique du pays et intègre celle de Seminar Hakibutsim, douée, c’est sûr ! Trois ans plus tard, elle commence à jouer au théâtre à Tel-Aviv dans diverses pièces, « Hardufim », « Ahavat sheva habubot », puis à la télévision dans la série “Zaguri Imperia” en 2014 et, dans un même temps, elle s’attaque à l’écriture de son premier stand-up en Français, “Inch Alyah”.

Judith y aborde tous les espoirs idylliques qu’on a l’habitude d’associer à la fameuse montée (alyah) en terre promise. « Etre enfin dans un pays où l’on sera tous frères », » Adopter la langue de nos ancêtres »,  » Trouver son mazal »…etc…Cette montée magique et prometteuse de plusieurs millénaires, qui nous ouvrirait enfin toutes les portes et notamment celle sur soi. C’est avec franchise et humour, qu’elle dépeint son Israël à elle, le nôtre aussi ? Celui qui pique, comme le sabra, qui coince, qui craque et qui ravit aussi, mais surtout celui où l’on ne s’ennuie jamais une seconde, Inch Alyah…

Un spectacle qui donne envie, oui très, comme un remake de ce que nous aussi, nous avons vécu, les hauts et les bas, toutes les situations cocasses auxquelles nous avons dues faire face, du rêve à la réalité, comme une envie de revivre cette épopée avec elle et d’en rire, de nous laisser entrainer dans cette autodérision et humour si juifs où finalement, le rire et la vie prennent toujours le dessus sur tout, tous ensemble réunis autour de ce spectacle, en Israël…

Maryline Medioni – © Le Monde Juif .info | Photo : DR 

Judith Mergui dans son One Woman Show se produira les mercredis 29 octobre et 5 novembre 2014 à 20h30 au ZOA, Daniel Frisch St 1, Tel-Aviv (au niveau du 26 Iben Gvirol)  | Page Facebook 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer