Publié le 20 Oct 2014

Gaza : Israël a les dépouilles de deux commandants du Hamas

HAMAS-CORPS

L’organisation terroriste palestinienne du Hamas qui joue de la surenchère pour restituer à Israël le corps de deux de ses soldats, accuse l’État hébreu d’avoir enlevé à Gaza les dépouilles de deux de ses commandants, a rapporté dimanche l’agence turque d’informations Anatole. L’armée israélienne n’a ni confirmé ni démenti l’information.

Les deux terroristes, membres des Forces d’élites du Hamas, ont été tués près de Khan Younes, à Gaza, lors de l’opération Bordure protectrice. Contraints de se replier dans une maison, les deux commandants ont été visés par des frappes de l’aviation israélienne. Malgré des recherches le mouvement islamiste n’a retrouvé aucun corps.

Selon l’agence Anatole, le Hamas a été informé par un de ses membres capturé par l’armée israélienne, de la possession par Israël des dépouilles recherchées.

Depuis l’élimination des deux terroristes du Hamas auteurs de l’assassinat des trois adolescents israéliens en Judée-Samarie, le renseignement israélien intensifie ses recherches à Gaza pour localiser les restes de soldats israéliens détenus par le mouvement islamiste.

Selon l’organisation terroriste islamiste, Israël concentre ses recherches sur ses soldats disparus, « que ce soit ceux qui ont été déclarés ou d’autres qui n’ont pas encore été mentionnés par la résistance ».

« Le travail sécuritaire de la phase post-agression démontre que les efforts sionistes de la dernière phase se concentrent sur la recherche des otages disparus et tentent d’avoir des information sur leur conditions actuelles. Les dispositifs sécuritaires israéliens dirigent leurs collaborateurs sur cette tache de façon centrée et condensée », a affirmé le Hamas.

« L’opération sécuritaire compliquée qui a été menée jusqu’à l’échange de soldat, et le fait d’avoir gardé Shalit pendant une longue période, sans que l’occupant puisse découvrir sa cachette a doté la résistance d’une grande expérience et diminue les chances de l’occupation de découvrir une quelconque information que la résistance ne voudrait pas donner. Ces chances sont peut-être même inexistantes », poursuit l’organisation terroriste.

Mi-août, les Brigades Azzdine Al Qassam, affiliées au Hamas, ont exigé d’Israël la liste de noms de ses informateurs palestiniens à Gaza et en Judée-Samarie en échange d’informations sur le sort des restes de deux soldats israéliens détenus par l’organisation terroriste.

Âgé de 23 ans, le sous-lieutenant Goldin est mort le 1er août après une attaque menée par un commando terroriste palestinien dans la bande de Gaza. Alors que le sergent-chef Shaul Oron, 21 ans, a été tué le 20 juillet à Gaza lors de l’explosion d’un véhicule blindé.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a sollicité l’aide du président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour aider à la restitution des restes des soldats.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer