Publié le 28 Sep 2014

Turquie : un terroriste du Mavi Marmara éliminé sous la bannière de l’État islamique

MARMARA

Un terroriste turc membre de l’équipage pro-Hamas du Mavi Marmara, a été éliminé lors des frappes de la coalition internationale contre l’État islamique, rapporte la presse turque.

Yaacov Bolinet Alniak, un membre éminent de l’IHH Insani Yardim Vakfi, la « Fondation pour les droits de l’homme et la liberté et de secours humanitaires », une officine islamiste blanchissant de l’argent pour diverses organisations terroristes, à l’origine de la flotille pro-Hamas pour Gaza en 2010, avait rejoint il y a plusieurs mois les troupes djihadistes de l’État islamique et avait participé activement en Syrie aux exactions de la nébuleuse islamiste.

Pour le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, cette information est révélatrice de la porosité des liens entre l’IHH et l’EI. « Un lien direct relie les extrémistes de l’organisation IHH aux assassins de l’EI. Celui qui a tenté de nuire aux soldats israéliens a fini bourreau au service d’extrémiste de l’Islam », a-t-il déclaré.

Le 31 mai 2010, la marine israélienne avait été contrainte de neutraliser neuf activistes turcs du navire Mavi Marmara, affrété par l’organisation islamique turque IHH, lors de l’arraisonnement d’une flottille internationale pour briser le blocus de Gaza, imposé après l’enlèvement du franco-israélien Gilad Shalit et des tirs de roquettes sur le territoire israéliens. Plusieurs soldats israéliens avaient été lynchés à coups de barres de fer et de couteaux.

Les liens turco-israéliens se sont envenimés après cet incident et l’ambassadeur d’Israël a été expulsé d’Ankara en 2011.

En mars 2013, lors de son déplacement en Israël, le président américain Barack Obama a convaincu le Premier ministre de l’État hébreu, Benjamin Netanyahu, de présenter des excuses pour l’incident par un appel téléphonique à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

Outre un dédommagement financier, les négociations entre les deux parties ont également porté sur la demande avancée par Israël invitant Ankara à abandonner la poursuite judiciaire contre les soldats et officiers israéliens impliqués dans le raid.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer