Publié le 15 Sep 2014

Terrorisme | France : plusieurs projets d’attentats de djihadistes déjoués

RAID

La menace d’attentat de groupes djihadistes sur le territoire français est « bien réelle» selon un rapporteur du projet de loi antiterroriste, débattu à partir de ce lundi à l’Assemblée. «Plusieurs projets d’attentats émanant de djihadistes revenus de Syrie sur notre territoire ont été empêchés ces derniers mois grâce à l’intervention des services», a-t-il ajouté.

Taillé sur mesure pour endiguer l’hémorragie djihadiste, le projet de loi prévoit une batterie de mesures fortes au premier rang desquelles figure une interdiction de sortie de territoire, assortie de la confiscation du passeport ou de la carte d’identité, pour tout ressortissant français donnant de «raisons sérieuses de penser» qu’il projette de quitter le pays pour se livrer à des «activités terroristes, des crimes de guerre ou des crimes contre l’humanité», rapporte Le Figaro.

La simple intention de se rendre “sur un théâtre d’opérations de groupements terroristes susceptibles de le conduire à porter atteinte à la sécurité publique lors de son retour sur le territoire français” suffirait à prononcer l’interdiction révèle le quotidien français. L’achat de billets vers une zone de guerre ou la consultation de manière répétée de sites djihadistes, serait un facteur aggravant.

En France, environ 950 personnes sont impliquées dans les filières syriennes, qu’elles y combattent actuellement (350), qu’elles soient en transit (150), rentrées (180), ou qu’elles aient des velléités de départ (220), selon un récent rapport parlementaire.

Eric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer