Publié le 9 Sep 2014

Shaul Mofaz : « Le but de l’État islamique est de conquérir Jérusalem ! »

arton1532

Le président du parti Kadima et ancien ministre israélien de la Défense, Shaul Mofaz, a déclaré lundi que les terroristes de l’État islamique sont actifs dans toute la région et ont pour but à présent de conquérir la Jordanie, Gaza et le Liban.

« Mais leur but est de conquérir Jérusalem, tout comme le Hamas. L’État islamique et le Hamas ne sont qu’un, ne nous méprenons pas. Ils sont de la même branche », a mis en garde Mofaz lors de la Conférence annuelle de l’Institut International pour la lutte contre le terrorisme qui s’est tenue à Herzliya.

« L’Etat islamique décapite ses victimes et le Hamas opère avec la même cruauté », a-t-il poursuivi.

Fin juillet, l’EI a affirmé au peuple palestinien que « ce n’est qu’une une question de temps » avant que ses djihadistes n’arrivent en Israël pour se joindre à la lutte contre les « Juifs barbares », dans une déclaration publiée sur un compte Twitter affilié à l’organisation terroriste.

« L’État islamique fera tout en son pouvoir pour continuer à attaquer tous les apostats qui se dressent comme obstacle sur son chemin en direction de la Palestine », a indiqué le groupe, soulignant que sa promesse ne doit pas être prise à la légère car « le groupe ne propose pas des mots vides, comme toutes les autres nations arabes qui parlent et n’agissent pas », selon le communiqué.

L’État islamique contrôle environ 25% de la Syrie (45.000 km2) et 40% de l’Irak (170.000 km2), soit au total 215.000 km, c’est l’équivalent du Royaume-Uni (237.000 km2).

Eric Hazan – © Le Monde Juif .info | © Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer