Transalion agence immobiliere
Publié le 26 Sep 2014

Le propriétaire du PSG persiste et signe, le Hamas n’est pas une organisation terroriste

QATAR

L’émir du Qatar et propriétaire du club du Paris Saint Germain, le Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, a refusé jeudi de qualifier de terroristes certains mouvements islamistes dont le Hamas, lors d’une interview sur CNN.

“Nous n’acceptons pas de mettre toutes les organisations islamistes dans le même sac”, a-t-il déclaré ajoutant que ce serait une “grave erreur” de qualifier “d’extrémistes” tous les mouvements islamistes, dont le mouvement des Frères musulmans égyptiens et le Hamas. Pour le dirigeant qatari seuls les mouvements islamistes en Syrie et en Irak peuvent être qualifiés de terroristes.

Mercredi le propriétaire du PSG a appelé mercredi le Conseil de sécurité à assumer “ses responsabilités envers la cause palestinienne” et a considéré que “la récente agression israélienne sur la Bande de Gaza est un crime contre l’humanité“, lors de son discours à l’Assemblée générale de l’ONU, à New York.

Selon le dirigeant qatari, le conflit israélo-palestinien est la source majeure du chaos dans le monde arabe. “La cause palestinienne est la dernière question coloniale au monde”, a-t-il déclaré ajoutant que les solutions temporaires sont inutiles et inacceptables.

“La paix et la sécurité ne seront pas atteintes sans un respect du droit international, la légalité internationale et le respect des droits de l’homme, et que les conséquences de l’agression israélienne sur la Bande de Gaza exigent que la communauté internationale force l’Etat d’Israël à appliquer les résolutions internationales”, a-t-il ajouté.

Mercredi, le président américain Barack Obama a fustigé l’instrumentalisation du conflit israélo-palestinien par les pays arabes pour détourner l’attention de leurs peuples sur le plan intérieur. “La situation en Irak, en Syrie et en Libye prouve que le conflit israélo-palestinien n’est pas la source principale des problèmes dans la région”, a déclaré le président.

En août dernier, Israël a accusé le richissime État du Golfe de devenir « le plus grand bailleur de fonds du terrorisme dans le monde », juste derrière l’Iran, en raison de son soutien financier au Hamas dans la bande de Gaza.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR 

Transalion agence immobiliere

Recherche