Publié le 24 Sep 2014

EXCLUSIF | Affaire Merah : une famille des victimes demande la démission du ministre de l’Intérieur

MERAH

Nouveau rebondissement dans l’affaire du retour en France de trois djihadistes proches de Mohamed Merah, le terroriste auteur des massacres de Montauban et de Toulouse. Une famille des victimes a appelé mardi à la démission du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, suite au fiasco de l’arrestation des djihadistes.

Selon, M. Chennouf-Meyer, le père d’Abel, un des trois soldats abattus par Merah, ce « grave dysfonctionnement » des services de sécurité français relève de « l’incompétence » et discrédite le gouvernement français qui s’est « ridiculisé », et en appelle à la démission du ministre de l’Intérieur, dans un communiqué que Le Monde Juif .info s’est procuré.

Mardi midi, le ministère de l’Intérieur avait annoncé l’arrestation à l’aéroport d’Orly de trois individus dangereux «dès qu’ils ont posé le pied en France», à leur retour de Syrie via la Turquie. Or, les trois suspects sont arrivés à l’aéroport de Marseille et n’ont à aucun moment été interpellés comme indiqué et étaient libres de leurs mouvements.

Les trois individus, Abdelouahed Baghdali, mari de Souad Merah et connu des services de police, Imad Djebali, ami d’enfance de Mohamed Merah à Toulouse et considéré comme le chef de la filière d’Artigat, du nom d’un village d’Ariège et un troisième homme domicilié à Albi, se sont rendus mercredi à la gendarmerie du Caylar (Hérault) et se sont déclarés à la disposition de la police

M. Cazeneuve a indiqué mercredi avoir demandé l’ouverture d’une enquête sur le ratage de ses services.

Eric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer