Publié le 12 Sep 2014

Crise ukrainienne | Vladimir Poutine sort son arme fatale : DSK

Former IMF chief Strauss-Kahn speaks during a news conference in Belgrade

Le Maître du Kremlin, Vladimir Poutine, aurait trouvé en l’ex directeur du Fond monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Khan, son atout pour réformer l’économie russe et faire face aux sanctions européennes, révèle vendredi France Inter.

Dominique Strauss-Kahn a intégré en juillet 2013 le conseil de surveillance de la société d’Etat pétrolière Rosneft, une banque russe figurant sur la liste des entreprises touchées par les nouvelles sanctions européennes.

De l’avis d’experts, un tel poste a forcément nécessité l’aval de Poutine. “On ne peut pas avoir un siège dans un conseil d’administration d’une grande entreprise russe sans l’aval du Kremlin”, a ainsi estimé Christopher Dembik, analyste financier chez Saxo Banque.

Chris Weafer, analyste financier britannique travaillant à Moscou, est allé encore plus loin : “Je pense que la nomination de DSK est directement liée aux efforts du gouvernement russe pour trouver une parade aux sanctions”, a-t-il affirmé.

Vendredi, les nouvelles sanctions européennes contre la Russie pour son implication dans la crise en Ukraine sont entrées en vigueur. Première conséquence majeure, le rouble, la monnaie russe, est tombée à un nouveau record de faiblesse face au dollar.

Arié Azoulay – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer