Publié le 5 Sep 2014

BHL : “Il y a un début de marée noire de l’antisémitisme en France !”

BHL

L’écrivain et philosophe français Bernard-Henri Lévy tout en saluant “l’attitude exemplaire” des autorités françaises dans la lutte contre les actes antijuifs, s’est alarmé jeudi d’“un début de marée noire de l’antisémitisme” en France.

“Il y a un début de marée noire de l’antisémitisme en France. Il y a une réaction républicaine forte. Manuel Valls et la classe politique dans son ensemble ont eu au moment de l’affaire Dieudonné une attitude exemplaire. Ils ont dit pas de liberté pour ça. La liberté d’expression ce n’est pas la liberté de dire mort aux Juifs.”, a dénoncé le philosophe lors d’une conférence de presse.

Les manifs pro-Gaza n’étaient pas des manifs pro-Gaza faut pas nous raconter de salades. C’était un prétexte pour venir crier sa haine du Juif. Des arabes tuant d’autres arabes, ils s’en fichent. Ce n’est pas leur sujet. Leur sujet s’était de venir défiler contre Israël et contre les Juifs.”, a-t-il accusé.

Bernard-Henri Lévy s’est dit par ailleurs “chagriné” et “révolté” qu’il n’y ait pas eu une réponse populaire massive en France à la mesure de cet événement.

“Ces indignés d’un jour, ces djihadistes du dimanche matin, ont pris ce prétexte pour venir brailler ce qu’ils avaient sur le cœur depuis longtemps qui est la haine du Juif. Cela aurait été beau si la France leur avait opposé une réponse à la mesure de cet événement. Cela n’a pas eu lieu. Et ça, ça m’a chagriné et ça m’a inquiété.”, a-t-il conclu.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer