Publié le 3 Sep 2014

Autorisé à la publication: le journaliste Steven Sotloff décapité était Israélien

Steven-Sotloff

Steven Sotloff, le journaliste juif américain décapité mardi par l’État Islamique détenait également la nationalité israélienne, ont révélé mercredi les autorités israéliennes.

Selon les informations rendues publiques par le ministère israélien des Affaires étrangères, Sotloff avait immigré en Israël en 2008 et avait étudié à l’École Supérieure Interdisciplinary Center (IDC) d’Herzliya. Les autorités israéliennes avaient supprimé sur internet toute information pouvant nuire à la vie de l’otage.

D’après le quotidien israélien Yediot Aharonot, citant un ancien compagnon de captivité du journaliste américain, Steven Sotloff aurait malgré les risques encourus pratiqué en cachette Yom Kippour, le jour le plus sacré et le plus redouté dans le judaïsme, en priant en direction de Jérusalem.

Steven Sotloff, 31 ans, fin connaisseur du monde arabe et du Moyen-Orient a été kidnappé le 4 août 2013 à Alep, en Syrie, près de la frontière avec la Turquie. Il travaillait entre autre pour le magazine Time ou la publication Foreign Policy.

Jeudi, Shirley Sotloff, la mère du journaliste américain Steven Sotloff, avait imploré le chef de l’État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, d’épargner son fils, en précisant qu’il s’était notamment rendu au Proche-Orient “pour couvrir les souffrances des Musulmans aux mains de tyrans”.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer