Publié le 15 Août 2014

VIDÉO | Gaza : le Hamas admet intimider les « mauvais journalistes »

press686

Dans une interview accordée jeudi à la chaîne d’information libanaise al-Mayadeen, une porte-parole du Hamas a déclaré que son mouvement surveille étroitement les journalistes dans la bande de Gaza, et qu’il n’hésite pas à expulser les « mauvais journalistes », rapporte l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI).

Au début de son intervention, Al Isra-Mudallal, la première femme nommée porte-parole par le Hamas en novembre 2013, et dont la pesse occidentale s’était extasiée par la nouvelle, s’est plainte du nombre élevé de journalistes étrangers free-lance venus dans l’enclave palestinienne pour couvrir le conflit, et qui selon elle, collaborent avec Israël, en voulant filmer les lieux d’où sont tirés les missiles, assurant qu’ils ont été depuis expulsés.

« Nous avons beaucoup souffert de ce problème » a-t-elle ajouté. « Certains des journalistes qui sont entrés dans la bande de Gaza étaient sous surveillance de la sécurité. Même dans ces circonstances difficiles, nous avons réussi à les atteindre et leur dire que ce qu’ils font est immoral et tout sauf du journalisme professionnel », a-t-elle poursuivi.

Lundi, la Foreign Press Association (FPA), l’Association de la Presse étrangère, basée en Israël, a dénoncé les menaces et intimidations des terroristes palestiniens à l’égard des journalistes étrangers à Gaza.

L’association précise que dans plusieurs cas, des journalistes étrangers travaillant à Gaza ont été harcelés, menacés ou interrogés sur leurs reportages, ou sur les informations qu’ils ont diffusées sur les réseaux sociaux.

Eric Hazan – © Le Monde Juif .info

© Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer