Publié le 24 Août 2014

Israël en deuil : ultime hommage au jeune Daniel Tragerman victime du Hamas

2_jpg_wa

Daniel Tragerman, quatre ans et demi, le premier enfant israélien tué dans le conflit en cours entre Israël et le Hamas, a été inhumé à 9 h dimanche au cimetière Hevel Shalom dans le Conseil régional d’Eshkol au nord du Néguev. Des centaines de personnes, dont le président d’Israël Reuven Rivlin, sont venues lui rendre un dernier hommage.

« Nous ne voulons pas te dire au revoir. Tu es l’amour de notre vie, l’enfant parfait, le rêve de tous les parents : intelligent, sensible, en avance sur son âge, beau, si beau », a fondu en larme Gila Tragerman, la mère du petit Daniel, tué vendredi par des éclats d’obus.

55423400880100490369no

« Il était trop jeune pour traverser la rue seul, parce que c’était dangereux, mais assez âgé pour comprendre le danger lorsqu’il entendait l’Alerte rouge », a déclaré Reuven Rivlin, le président d’Israël.

Daniel et ses parents avaient quitté leur maison dans le sud d’Israël pour échapper quelques jours aux tirs constants de roquettes. Ils sont rentrés la veille de l’ultime violation de la trêve par le Hamas. La famille s’apprêtait à partir s’installer chez de la famille à Kiryat Ono, près de Tel-Aviv. Le kibboutz Nahal Oz avait déjà été frappé par un tir de roquette.

Vendredi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis que l’organisation terroriste du Hamas « paiera cher » cette attaque qui a coûté la vie au jeune Daniel. Le décès de l’enfant porte à quatre le nombre de civils israéliens tués depuis le début de l’opération Bordure protectrice, le 8 juillet.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info

© Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer