Publié le 2 Août 2014

Gaza : la moitié des Palestiniens tués sont des terroristes

terror-tunnel-gaza-hamas

Israël a affirmé samedi avoir la preuve que près de la moitié des Palestiniens tués à Gaza au moins étaient des terroristes, alors que les médias internationaux tentent d’accréditer que les pertes palestiniennes sont quasi exclusivement des civiles.

“Nous disposons d’une étude menée par l’armée, de manière très professionnelle et fiable, dont la conclusion est qu’au moins 47% des victimes étaient des terroristes”, a déclaré à la télévision le vice-ministre des Affaires étrangères, Tzachi Hanegbi.

Le décompte des pertes palestinienne est effectué en grande partie par des bénévoles de l’International Solidarity Movement (ISM), une “ONG” basée à Gaza, proche de l’organisation terroriste islamiste du Hamas. Les chiffres communiqués aux médias internationaux par les agences de l’ONU à Gaza, sont donnés par le ministère de la “Santé” du Hamas.

Israël accuse les organisations terroristes islamistes de la bande de Gaza de cacher ses armes et ses lance-roquettes dans des zones très peuplées. Selon l’armée israélienne, les organisations terroristes envoient délibérément des hommes, des femmes et des enfants sur les lignes de tir, où ils servent de bouclier humain.

L’armée israélienne estime avoir éliminé près de 500 terroristes islamistes palestiniens depuis le début de l’opération antiterroriste Bordure protectrice.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info

© Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer