Publié le 10 Août 2014

EXCLUSIF | Interview Gilbert Montagné : “J’ai toujours su que j’étais Juif !”

GILBERT

À l’occasion de son prochain spectacle unique à Tel Aviv le 14 août, Le Monde Juif.info est allé à la rencontre de Gilbert Montagné, impatient de chanter, d’offrir de la joie et de donner tout son amour à ce public israélien si éprouvé ces derniers temps.

Gilbert, comment vous présenteriez-vous à nos lecteurs, qui êtes-vous ?

C’est une bonne question. Qui suis-je ? Je pense que je suis avant tout un musicien, toute ma vie, depuis mon plus jeune âge, est liée à la musique. J’ai commencé la musique à 5 ans, par le piano, au début, j’ai été autodidacte, je rejouais les musiques, juste après les avoir écouté, puis pendant 13 ans, j’ai étudié en braille la musique.

250x378_gilbert_vfDonc, ce que vous êtes profondément, c’est un musicien, c’est ainsi que vous vous définissez ?

Non, je pense qu’en fait, si je dois véritablement me définir, je dirais que je suis un amoureux de la vie. Je suis né très prématurément, à 5 mois et demie, et j’ai dû battre entre la vie et la mort, je suis resté en couveuse 3 mois et demi, j’ai dû choisir, oui, choisir, ou me battre ou me laisser mourir, cette histoire, j’en suis sûr, est ce qui a forgé ma force intérieure et mon amour de la vie.

Vous êtes très attaché à Israël, pourquoi ?

En fait, je suis issu d’une famille modeste ouvrière terrienne, mon père, Robert, est du centre de la France et ma mère, Jeanne, de son nom de jeune fille Kalfon était originaire d’Algérie. Ils m’ont raconté la guerre 39/45 et je me revendique fièrement de mes deux racines mais ma mère m’a transmis cet amour d’Israël, de la terre d’Israël. J’ai toujours su que j’étais Juif, je ne suis pas un fervent pratiquant, mais lorsque j’entre dans une synagogue, j’y suis pleinement, j’ouvre les portes de mon âme. Quand je viens ici, en Israël, c’est comme pour dire à ma mère qui est au ciel maintenant : « ce que toi, tu n’as pu faire, moi je le fais ».

C’est la première fois que vous venez chanter en Israël ? Parlez-nous de ce nouveau spectacle.

Non la deuxième, la première fois, j’avais chanté à Raanana en 2006. J’aime chanter en Israël, ici on sent les gens sourire, une force positive qui émane, dans la rue, de partout, que j’ai ressentie aussi pendant mon spectacle, la première fois. Bien entendu, je vais chanter toutes les chansons classiques de mon répertoire mais aussi, beaucoup de surprises, et puis, je tiens à le dire, mes sept musiciens, malgré la situation tendue en Israël n’ont pas hésité un instant à répondre oui pour venir, et m’accompagner pendant ce spectacle. Je veux donner le meilleur de moi-même, tout mon amour à ce public, je suis impatient.

Propos recueillis par Maryline Medioni – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Réservations et renseignements: http://www.israstage.com/ Bus au départ de différentes villes :

Tél : 03 602 36 19 / France : 01 83 64 75 20

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer