Publié le 3 Juil 2014

Jeune arabe assassiné : affrontements violents à Jérusalem

israel-palestinians

De violents affrontements ont opposé jeudi des arabes israéliens et la police dans le quartier Shu’afat à Jérusalem ainsi que dans plusieurs autres endroits de la capitale. Des bombes artisanales et des cocktails Molotov, des milliers de pierres et pavés, des pneus enflammés ont été jetés sur la police.

Des centaines de manifestants ont agressé la police près de la maison de Muhammad Abu Khudair, le garçon de 17 ans assassiné dont le corps calciné a été découvert dans la forêt de Jérusalem, affirmant que le meurtre a été perpétré pour des raisons nationalistes alors que l’enquête est en cours. Pendant les émeutes, plus de sept bombes artisanales ont été lancées sur la police, aucun manifestant n’a été arrêté.

Trois journalistes ont été blessés, et un homme arabe pris pour un Juif, a été jeté à terre et roué violemment de coups de pied à la tête et dans le corps par une vingtaine d’assaillants, il a été sauvé in extremis par la police israélienne.

Le ministre de la sécurité publique de la police Yitzhak Aharonovitz, Yohanan Danino, le chef du district de Jérusalem et le surintendant Yossi Pariente, se sont réunis pour étudier les résultats d’enquête sur le terrain. Après l’assassinat du jeune garçon, la police avait décidé de lever le niveau d’alerte notamment en cas d’émeutes.

Un arabe israélien interrogé par la télévision israélienne a déclaré que c’était une nouvelle intifada, la troisième : « ça fait longtemps que nous en parlons, ce n’est pas nouveau, et puis 1987 (faisant référence à la première intifada) ce n’est pas loin, non 1987, ce n’est pas loin » a-t-il déclaré au journaliste de la chaine.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info

© Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer