Publié le 10 Juil 2014

Israël sous les bombes : la centrale nucléaire de Dimona dans la ligne de mire du Hamas

DIMONA

Située à seulement 42,5 kilomètres de la bande de Gaza à vol d’oiseau, la centrale nucléaire israélienne de Dimona est dans la ligne de mire des tirs de roquettes de l’organisation terroriste du Hamas. Trois roquettes ont été tirées à proximité, deux ont explosé dans des terrains vagues, une troisième interceptée par le bouclier antimissile Dôme de Fer.

Fin octobre 2012, le Hamas avait déjà tenté de frapper la centrale nucléaire israélienne. Deux roquettes Grad avaient explosé près du site hautement sensible. Les autorités israéliennes avaient gardé le silence.

Début octobre 2012, selon le site d’information Debka, un drone furtif iranien avait réussi à survoler Israël et à photographier le bâtiment du réacteur et son système radar de défense anti-aérien. Les données recueillies ont été données au Hamas pour l’aider à guider ses roquettes contre Dimona.

Jeudi dernier, le compte Twitter de l’Unité du porte-parole de l’armée israélienne a été piraté par des « hackers » de l’Armée électronique syrienne. « ATTENTION – Fuite nucléaire possible dans la région après que deux roquettes ont touché la centrale nucléaire de Dimona », pouvait-on lire.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde juif .info

© Photo : DR 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer