Transalion agence immobiliere
Publié le 29 Juil 2014

Conflit Israël-Hamas | Front national : “Cela devient apocalyptique à Gaza, Israël y crée de futurs terroristes”

Florian-Philippot_pics_390

Invité mardi matin des Grandes Gueules de RMC, Florian Phillipot, le vice-président du Front national a fustigé la décision des autorités françaises d’interdire les manifestations anti-israéliennes présentant des risques de troubles à l’ordre public, et a condamné l’opération antiterroriste d’Israël dans la bande de Gaza.

“En France, il y a un principe, c’est la liberté de manifestation et d’expression, cela doit rester le principe. Je remarque que les manifestations qui se sont mal, le plus mal passées, systématiquement, ce sont les manifestations qui ont été interdites. Cela doit faire réfléchir les autorités.”, a affirmé le responsable frontiste.

“Il faut mettre fin à cette dérive liberticide en France.”, a poursuivi M. Phillipot, occultant la question du journaliste sur la responsabilité des organisateurs des manifestations anti-israéliennes.

Interrogé sur le conflit entre Israël et le Hamas, le vice-président du Front national a refusé de condamner l’organisation terroriste islamiste. Selon lui, il revient à Israël, en tant “qu’État avec des moyens plus importants que le Hamas, d’arrêter tout de tout de suite ces bombardements insupportables”.

“Cela devient apocalyptique dans la bande de Gaza. On voit une population qui est en train d’être massacrée. Il y a des milliers de victimes. On voit des enfants, des écoles, des hôpitaux qui sont pris pour cibles. Tout cela est totalement hallucinant. Il faut stopper ces bombardements et c’est aussi dans l’intérêt d’Israël, parce qu’en agissant ainsi, toute la communauté internationale va se retourner contre eux et eux-mêmes vont créer des radicalités et de nouveaux terroristes demain dans la bande de Gaza. Parce qu’ils vont exciter le ressentiment”, a-t-il déclaré.

“Je ne sais pas si c’est uniquement dans les banlieues que l’on se sent proche des habitants de Gaza. Je me demande si ailleurs que dans les banlieues, on ne sent pas actuellement aussi proche de la souffrance que ressentent les habitants de Gaza, parce que c’est une souffrance humaine”.

La souffrance de la population civile israélienne est sûrement un “détail” pour le Front national.

Eric Hazan – © Le Monde Juif .info

© Photo : DR

Recherche

Transalion agence immobiliere