Publié le 2 Mai 2014

Israël : la sépulture du fondateur des Brigades Ezzedine Al-Qassam taguée avec des étoiles de David

qassam

Des activistes juifs du mouvement « Prix à payer » ont tagué la pierre tombale du Cheikh Izz al-Din al-Qassam, le fondateur de l’organisation terroriste des Brigades al-Qassam.

Des inscriptions et des étoiles de David peintes en rouge ont été retrouvées sur et autour de la tombe du leader islamiste, dans le vieux cimetière musulman Al-Qassam, à Nesher (près de Haïfa). Les tags ciblaient le Secrétaire d’État américain John Kerry et la ministre israélienne de la Justice, Tsipi Livni, en charge des négociations avec les Palestiniens.

Pour les palestiniens, Izz al-Din al-Qassam (1882-1935) est le précurseur de la lutte nationale palestinienne. Il est le premier leader palestinien à défendre l’idée d’une lutte armée, le Jihad, pour soutenir l’action politique. L’organisation terroriste auxiliaire du Hamas, les Brigades al-Qassam, a nommé son mouvement en l’honneur du leader islamiste.

En 1999 et en 2011, la sépulture du Cheikh Izz al-Din al-Qassam avait déjà été vandalisée.

Le mouvement « Prix à payer » a fait son apparition en 2009. Depuis deux ans, le mouvement s’est radicalisé, n’hésitant pas à s’en prendre à des soldats israéliens lors d’altercations. Israël considère ce mouvement radical comme « illégal ».

Jeudi, le département d’État américain vient de publier son rapport sur le terrorisme dans le monde, stigmatisant les pays et les organisations qui parrainent des actes violents. Or, sur cette liste figure pour la première fois Israël, à cause des actes anti-palestiniens du « Prix à payer ».

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info

© Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer