Publié le 29 Mai 2014

Guatemala : une commune fait la chasse aux Juifs

SANJUAN

Comme le démontre le récent rapport de la Ligue anti-diffamation (ADL), l’antisémitisme connait une importante recrudescence dans le monde, y compris dans des pays où il n’y a pratiquement pas de Juifs. Une commune guatémaltèque fait vivre un enfer à une dizaine de familles juives orthodoxes pour qu’elle quitte la ville, rapporte le quotidien guatémaltèque Prensa Libre.

Une trentaine de Juifs de San Juan La Laguna, une commune de dix mille habitants, font l’objet depuis six mois d’attaques antisémites, verbales et physiques.

À la demande expresse de l’ensemble de ses habitants, qui accusent ses résidents Juifs de ne pas respecter leurs coutumes locales, le maire a mis en place une ordonnance d’expulsion.

Le maire de San Juan La Laguna, Rodolfo López, a déclaré à la Prensa Libre que l’ordonnance d’expulsion est « justifiée à 100 % ». Il a donné à la communauté juive 45 jours pour quitter sa ville. « C’est la volonté du peuple. Un maire est seulement l’arbitre. », a-t-il ajouté.

Une association de lutte contre le terrorisme a saisi la justice contre le maire pour avoir incité la population à menacer la petite communauté juive. La plainte déposée fait état d’incitation au génocide, d’abus de pouvoir, de menaces, d’usurpation de fonction, précise Prensa Libre.

Le récent rapport de l’ADL sur l’antisémitisme dans le monde indique qu’un guatémaltèque sur trois à des préjugés antisémites.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info

© Photo : DR 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer