Publié le 9 Mai 2014

Le faux interprète de l’hommage à Mandela fait la promo d’une application israélienne

LIVELENS

VIDÉO – Souffrant de troubles du comportement, Thamsanqa Jantjie avait massacré la traduction en langage des signes de la cérémonie au stade de Soweto. Il vient d’être engagé pour se tourner en dérision dans un spot pour Livelens, une application internet lancée par une société israélienne.

Son charabia gestuel n’a pas fini de faire parler de lui. Thamsanqa Jantjie, choisi pour traduire en langage des signes la cérémonie d’hommage à Nelson Mandela, le 10 décembre dernier, avait créé la polémique à l’échelon planétaire. Lors de la traduction des éloges funèbres de Barack Obama et de la famille de Mandela, il s’était contenté de faire des gestes incompréhensibles, ne signifiant rien. Diagnostiqué schizophrène, il a ensuite été admis dans un hôpital psychiatrique près de Johannesburg.

Six mois après le scandale, l’interprète fou n’a pas souhaité se faire petit. Pour la marque Livelens, une application internet développée par une société israélienne, il a accepté de se tourner en dérision dans un spot publicitaire. «Salut, je suis Thamsanqa Jantjie des funérailles de Nelson Mandela! Croyez-moi, je suis un vrai interprète professionnel en langue des signes» dit-il, puis traduit en langage des signes: «Je ne sais pas parler le langage des signes». La vidéo décalée joue constamment sur les traductions douteuses de Thamsanqa Jantjie. «Je suis vraiment, vraiment désolé pour ce qui s’est passé», poursuit-il, tandis qu’il signe en parallèle: «Moi, célébrité!». «Maintenant, je veux m’excuser devant le monde entier.» se traduit par: «Maintenant, je fais campagne pour l’argent».

Lire la suite sur Le Figaro.fr

© Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer